Liquidation

LIQUIDATION

J'ai l'impression ce soir

Tant ton regard est noir

Et grand ton désespoir

Que tes larmes amères

Ont troublé le miroir

De la grande rivière.

Une telle détresse inonde le rivage

Les pleurs que tu déverses absorbent mon image.

C'est là que je repose aux berges du Grand Lay

Les fleurs seront moroses, ton sourire imparfait.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site