Mots cris Mots coeurs

 

 

Le poète

 

Le poète tisse

Le long des murs

Un filet de soiO

Où les chiens bourgeois

Viendront faire des ratures

 

Le Poème

 

Le poème se mesure

En longueur

On sait où il finit

On sait où il commence

En largeur

Il est infini

 

Le vers

 

Le vers est libre

Il vagabonde

il ne débute

il ne s'arrête

il erre

Il est uni et infini

Comme un univers

 

Le Mot

 

Le mot est né d'une

Emotion

Dans la douleur

L'estomac a crié sa faim

Le ventre a hurlé sa peur

Les yeux se sont fermés

La gorge s'est étranglée

La respiration s'est coupée

Les machoires serrées

NON..........

Entendu,

Vu.

Senti

Emus.

Refus.

NON... NON... NON... NON...

NON... NON ...

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site