Marmaille

En ces moments d'engranger la moisson

On méconnaît la moitié des enfants

Ca rit, ça chahute autour des maisons

Ca fait rager et crier les parents

ca tue la tranquillité paysanne

Ca fait brailler, aboyer tous les chiens

Qu'ils mitraillent de leurs bras aéroplanes.

Plus chétifs que leurs cousins du village

Ils ont l'imagination référente

Transforment le pailler à l'abordage

En épave qu'un ouragan éventre.

 

 

 

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×