Le Bedeau

Sa couronne de cheveux blancs, lauriers de la sagesses

Offrait un nid d'argent à la sainte paresse.

Le dimanche après l'office en compagnie de ses deux soeurs

Il poursuivait le service de l'artisan confesseur

Et pour arrondir son pécule, avec l'assurance du mage,

Prenait de sa montre pendule la tension du village.

Coiffeur de tous les hameaux

Où il vendait des parfums

Bérets, peignes et chapeaux

Grand colporteur de nouvelles,

Il publiait les défunts

Il invitait aux mariages

Aux enterrements auxquels

Des chaises il avait le louage.

Si l'on n'avait pas de banc, au roi du négoce ascète

On donnait deux ou trois francs, ce n'était pas du racket.

Philosophe à sa manière, les bras croisés sur le buste,

L'éternel célibataire avait une âme robuste.

Bien arc bouté en arrière, en salopette marron,

Toujours l'air en prière, il soutenait la religion.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×