Bain de pieds

En équilibre sur un pied

Pour soulager un peu l'autre

De l'attaque des petits graviers

Qui jonchent le fond de l'eau

Dans un ensemble preque parfait

Comme des pigeons qui roucoulent

Battant l'air de leur maigres bras

Soufflant, la bouche en cul de poule

Pour conjurer la souffrance

On eût dit quatre héronneaux

En quête de leur pitance.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site